L'heure de la retraite a sonné, M. le Préfet !

Peut-être, M. le Préfet de Haute-Savoie a été pris de court par l'annonce qu'il pouvait prendre sa retraite, en tout cas son entourage l'a été. Son Directeur de Cabinet s'est vite mobilisé avec son entourage pour rechercher un cadeau à lui offrir lors de son départ. C'est ainsi, que sur les conseils de l'épouse du Préfet, il a contacté la Fonderie Paccard, puis passé commande d'une cloche de propriété directement par le site Internet:  www.campanuna.com.

Le délai a été court, mais les Fondeurs ont tenu le challenge, honorés de réaliser ce bel article pour le Préfet du département.
M. Hazoumé a également tenu parole et m'a transmis la photo lors de la remise de ce cadeau,  que l'heureux retraité va pouvoir installer dans sa propriété dans le Sud-Ouest de la France.

Je vous cite la légende de la photo telle que reçue : "Comme convenu voici la photo illustrant la remise du cadeau de départ à la retraite du Préfet de Haute-Savoie,Michel BILAUD à qui ses collègues Sous -Préfets ont offert une cloche Paccard.
Sur la photo,de gauche à droite :Gérard Deroin ,Sous Préfet de Bonneville ; Roland Pascal,Directeur général des services du Conseil Général de Haute-Savoie,le Préfet BILAUD tenant sa cloche;Mme Hélène BLANC Préfète Honoraire  à la retraite , Jean-François Raffy,Secrétaire général de la Préfecture de Haute-Savoie;
Derrière,de gauche à droite: Jean-Yves Moracchini,Sous Préfet de Thonon et Jean-Yves Hazoumé,Directeur de Cabinet à la Préfecture de Haute-Savoie."

D'après M.Hazoumé, parmi toutes les entreprises que M. le Préfet a découvert et visité pendant ses fonctions en Haute-Savoie, la Fonderie de cloches Paccard serait une de celles qui l'aurait marqué par son savoir-faire. Le personnel et les dirigeants de l'entreprise en sont honorés et heureux que leur travail fasse l'objet de cadeaux personnalisés marquant des départs à la retraite et espèrent que l'idée fera son chemin....
Rédigé le  15 juin 2009 10:00  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site